présentation des régions
 planning   -    carte   -   journal de bord    -   partenaires    -   récit d'aventure    -   galerie photo  

Journal de bord : Observation des loups arctiques sur l'île de Banks

Île de Banks - Territoire de Nord Ouest - Canada
-------------------------------------------

 

Samedi et dimanche :

    Ils ont descendu la Kellett avec du brouillard toute la journée, ils n'y voyaient rien donc une journée difficile pour le retour... Le dimanche a été à peu près pareil sauf qu'à 5kms du village ils ont vu un troupeau de 40 boeufs musqués...

    En arrivant à Sachs harbour ils ont discuté avec quelques habitants qui ont expliqué la présence du brouillard de ces derniers jours : en fait la banquise a explosé à cause des températures beaucoup trop chaudes par rapport à la normale de ces dernières semaines et du coup cela a créé beaucoup d'humidité et donc du brouillard.

    Le soir ils ont planté la tente à côté de l'aéroport et ils ont eu droit à un ballet incessant des habitants venus voir les 4 Français mais ils ne se sont pas approchés de ces derniers pour leur parler de plus près, il faut dire qu'après 2 semaines sous la tente sans se laver!!!
    Lundi ils ont pu prendre l'avion pour Inuvik malgré le brouillard et ils ont enfin pu prendre une douche chaude et dormir dans un lit douillet.

    A l'heure où j'écris ils sont à Edmonton et ils arrivent à Paris jeudi matin. Je pense que Jean marc pourra mettre quelques photos en ligne d'ici une semaine.

Vendredi 27 avril :

    Encore une très longue journée et difficile pour atteindre un sommet en remontant la Kellett : il n'y avait pas d'animaux et tout était blanc donc difficile pour la navigation. Au sommet ils ont surplombé la vallée et ont ainsi pu voir les endroits où ils étaient au début du voyage.

Jeudi 26 avril :

    Décidément ils sont chanceux!!! Ce matin-là, Jean luc a réveillé Jean marc car il avait l'impression bizarre de ne pas être seuls : après avoir vérifié dans la tente que tout le monde était là, Jean marc a ouvert l'ouverture vers l'extérieur et s'est trouvé nez à nez (1m50!) avec un loup arctique! Celui ci n'a même pas eu l'air surpris, il s'est laissé prendre en photos et n'a montré aucun signe d'agressivité encore une fois. A priori il était en train d'essayer de trouver un peu de viande sur une mâchoire de boeuf musqué que Véronique avait ramené avec elle. Puis il est parti rejoindre un deuxième loup qui l'attendait plus loin. Jean marc a même constaté que la pulka de Jean luc avait été déplacée et donc que le loup l'avait forcément un peu tractée en tirant le harnais avec ses dents : on ne saura jamais pourquoi, des envies de chien de traîneau peut-être?! Malheureusement, les photos ne vont pas donner grand chose car dans l'urgence les filles ont passé des appareils photo à Jean marc qui avaient plein de buée dessus : c'est bien dommage, car à 1m50 c'est incroyable... Encore un bel instant magique.

    Ils ont dû ensuite progresser dans la journée avec des masques néoprènes car il faisait vraiment très froid et le temps était couvert. Ils sont arrivés sur le lac de Pâques sur lequel ils ont planté la tente ce qui leur permettait de voir la glace sous la tente!

Mercredi 25 avril :

    Ils se sont réveillés avec la tempête, environ 40km/h de vent ce qui porte la température à -30°C : ils ont donc décidé de rester sous la tente en attendant que cela passe un peu. Dans la journée, ils ont progressé jusqu'à la banquise mais toujours avec beaucoup de vent; ils ont remonté la rivière de Pâques et ont monté leur campement sous un ciel couvert.

Mardi 24 avril :

    Le vent s'est levé, mais il faisait -12°C à l'abri. Ils ont traversé la rivière Aplan et ont revu beaucoup de boeufs musqués qui même de loin se sont affolés et ont couru dans tous les sens. Puis ils ont progressé au bord de la Lennie qui est très large à cet endroit : ils ont encore pu voir des lièvres, des renards, des boeufs musqués et des lagopèdes.

    Ils ont ensuite planté la tente au pied d'immenses congères de 6 à 7 mètres de haut. C'est de la glace vive à cause du vent et c'est magnifique car tout bleu.

De samedi 21 avril au lundi 23 avril :

    Durant ces quelques jours, ils ont pu voir encore de nombreux boeufs musqués, lagopèdes, renards polaires et lièvres arctiques. Le soleil a brillé jour après jour et il faisait très chaud. Une journée il a fait encore 0°C avec du coup un +20°C au soleil : jean marc a même progressé en collant et tee shirt tellement il avait chaud!!!

    Deux événements majeurs ont marqué ces quelques jours : tout d'abord une nouvelle charge de boeufs musqués : en effet ils ont observé d'assez près un autre grouppe avec des petits mais un groupe beaucoup plus grand que la première fois. Au bout d'un moment les garçons ont voulu repartir après l'observation et les filles ont voulu rester. En repartant, ils ont tout à coup entendu un bruit de galops, ils se sont retournés et ont vu tous les boeufs musqués qui s'étaient regroupés et qui étaient en train d'intimider les filles qui rebroussaient chemin rapidement!!! Ils sont donc partis plus loin pour les laisser tranquilles mais sont restés dans les environs, et ça n'a pas plu à une dizaine de boeufs qui sont revenus de loin à la charge : du coup ils ont repris leurs pulka et sont repartis : mais cette fois ci ils ont eu encore de bonnes sueurs froides en particulier les filles!!!

    Le deuxième événement est celui que tout le monde attendait et qui a été totalement magique car incroyablement rare d'aussi près, vivement qu'ils reviennent la semaine prochaine pour que l'on puisse voir les photos car a priori ils s'en sont donnés à coeur joie!!! Ils étaient en train de suivre le lit de la Lennie, Jean luc était devant suivi par jean marc et les filles; jean marc ayant un sixième sens en matière d'observation des animaux ou des yeux derrière la tête peut être!, s'est tout à coup retourné et a vu derrière les filles un loup arctique qui venait droit derrière eux en suivant leurs traces! Le temps que jean marc fasse signe aux filles, qu'il aille rechercher jean luc, le loup avait disparu dans le lit de la rivière; mais tout à coup ils en ont vu un second qui restait à distance raisonnable mais qu'ils pouvaient bien observer aux jumelles. Et tout à coup le premier est réapparu devant eux, juste à côté de la pulka de jean luc laissée devant : il les avait contournés par la rivière! Il était à environ 25 mètres d'eux, il a reniflé les pulkas et a pris son meilleur profil pour les photos. Puis le plus incroyable alors qu'ils sont quand même encore chassés dans cette région de l'île mais pas autant que tout près de Sachs harbour, il a fait demi tour pour venir les voir et s'approcher au plus près d'eux : il est venu jusqu'à 15 mètres ce qui est très proche et tellement rare puisqu'ils ont peur de l'homme. Certains ont quand même pris une pelle au cas où mais de toute façon, il n'avait aucun signe d'agressivité : je pense qu'on est nombreux à rêver d'avoir été à leur place à ce moment là!!! ils ont pu faire toutes les photos qu'ils voulaient et même le filmer : vivement le 3 mai!!! Puis il est reparti droit devant pour retrouver l'autre loup resté en arrière, jean marc pense que le dominant est venu voir qui était sur son territoire, il avait eu la même situation quand il était seul sur l'île d'Ellesmere.

Vendredi 20 avril :

    Encore un temps superbe pendant toute la journée et cette fois-ci sans vent quasiment. Un corbeau les a suivis une bonne partie du parcours alors qu'ils se trouvaient à plus de 50 kms du village et qu'il n'y a donc rien à manger pour un corbeau!!! Ils ont encore vu de nombreuses traces de loups et Jean marc dit qu'il y en a beaucoup plus que celles qu'il avait pu voir l'annnée dernière : mais à 600$ la peau, les loups préferent éviter les hommes, ils ne peuvent malheureusement pas faire la différence entre des appareils photo et des fusils, ce qui est bien dommage pour les amoureux de la nature... Ils ont encore vu des petits renards mais ils ne se sont pas encore approchés de très près.

    Et dans l'après midi ils sont tombés sur un groupe de 11 boeufs musqués avec 3 bébés : ils ont donc décidé cette fois ci d'essayer de les approcher pour pouvoir faire des photos de plus près car normalement jean marc ne veut pas les déranger, même pour des photos. Ils sont donc arrivés doucement à une cinquantaine de mètres ce qui, vu leur taille, permet de bien les voir surtout avec un bon objectif! sauf qu'ils ont eu des sueurs froides car les boeufs musqués se sont regroupés en leur faisant face et se sont avancés vers eux : or un groupe de boeufs musqués paniqués lancés au galop sur des humains, ce n'est jamais bon!!! Ils ont donc reculé pour calmer les animaux et ils ont même pu voir les bébés ensuite têter leurs mères... Cela prouve quand même une fois encore que, malgré ce que la plupart des gens pensent, de nombreux accidents dans la nature sont dus à des herbivores et non à des carnivores, en tout cas c'est le cas au Canada.

    Ils ont vu ensuite 12 lièvres de très très près et ils ont pu très facilement leur tirer le portrait!!! Demain soir, ils arriveront probablement à la cabane et y resteront surement 2 jours environ pour rayonner autour car c'est là qu'il y avait les loups en 2006, en particulier tous ceux qui venaient de se faire tuer par un chasseur pour leurs peaux 4 jours auparavant...

     

Jeudi 19 avril :

    Dans la matinée il faisait -11°C avec un temps magnifique. Ils ont encore vu 2 groupes de boeufs musqués, ainsi que 2 carcasses, probablement des boeufs musqués morts cet hiver. Ils ont aperçu une chouette harfang posée au loin : c'est tellement rare qu'ils ont essayé de l'approcher le plus près possible mais sans grand succès, elle s'est envolée alors qu'ils étaient encore bien trop éloignés pour prendre en photo ses beaux yeux jaunes!!! Et ils ont commencé enfin à apercevoir de nombreuses traces de loups arctiques mais pour l'instant sans les rencontrer : espérons que ce sera le cas avant la fin du voyage...

    Temps encore magnifique dans l'après-midi où ils ont vu une centaine de boeufs musqués en allant plein nord, sur la ligne de partage des eaux, vers la cabane où ils vaient vu des loups l'année dernière. D'ailleurs Véronique pense en avoir aperçu un.

Mercredi 18 avril

    Ils ont encore parcouru environ 16 kms dans la journée, avec un magnifique ciel bleu en fin de journée et une température avoisinant les 0°C ce qui est totalement anormal à cette période de l'année. Ils ont quitté la rivière Kellett.

    Ils ont pu voir de très nombreux boeufs musqués, en particulier 2 groupes de 30 individus ce qui est très impressionnant!!! Ils ont aussi pu encore observer des petits renards polaires.

Mardi 17 avril 2007

    Le matin, ils se sont réveillés avec un magnifique soleil mais cela s'est couvert en fin de matinée. Pour leur première matinée sur Banks ils ont déjà eu la chance de voir non loin de leur tente 2 boeufs musqués puis 5 ou 6 petits renards polaires, ce qui préfigure, on l'espère, de bonnes rencontres pour la suite de l'expédition!

    Ils ont ensuite remonté la Kellett en étant confrontés à un petit problème : il fait chaud actuellement sur Banks pour cette période de l'année avec un -10°C mais ils ne peuvent pas trop se découvrir car il y a du vent; ainsi ils transpirent ce qui n'est pas agréable quand on fait ce type d'expédition...

    Dans l'après midi ils ont aperçu une chouette Harfang. Ils ont ainsi progressé de 16kms dans la journée avant de planter les tentes.

Lundi 16 avril 2007

    Après un vol un peu mouvementé entre Inuvik et Sachs Harbour à cause d'un problème d'avion (ils ont été obligés d'en changer!), Muriel, Véronique, Jean luc et Jean marc sont enfin bien arrivés sur l'île de Banks et avec tous leurs bagages, ce qui est exceptionnel : en effet, en général, l'expé est toujours obligée d'attendre au moins l'avion suivant avant de pouvoir progresser car les bagages ne tiennent pas dans un seul avion.

    Après quelques dernières courses sur place, ils sont partis vers 17h30 et ont progressé pendant 12kms pour planter la tente au bord de la rivière Kellett.

Dimanche 15 avril 2007 :

    Arrivée à Inuvik et début de l'expédition.